Revivre : avant-première en présence du cinéaste

Événement

Projection rencontre

Mardi 27 février à 20h30
Une plongée dans un service de réanimation pédiatrique

Karim Dridi suit le quotidien de deux familles, chacune composée de parents et de leur enfant, tout juste né. Dans l’attente d’une greffe, ces nourrissons voient tout un monde qui s’agite autour d’eux, c’est celui-ci de l'hôpital, dévoué à aider père et mère à garder espoir. Un documentaire humaniste et touchant.

Séance suivie d'une rencontre avec le réalisateur, Karim Dridi, et du Comité ivryen pour la santé et l'hôpital public

LE MOT DU RÉALISATEUR

« L’intention du film était de traiter de la parentalité, ou plus exactement de questionner l’engagement qu’implique la parentalité, pour le meilleur et pour le pire. Cette question traverse le film et questionne notre propre humanité. Ce film aurait très bien pu avoir pour cadre l’école ou le foyer familial. Si j’ai choisi la réanimation, c’est parce que j’ai ressenti une force, une pulsion de vie extraordinaire que je n’avais jamais ressentie de toute mon existence. Le sujet n’est pas l’hôpital et ce n’est pas un documentaire sur les soignants, ni sur le médical. Même si en toile de fond, tous ces sujets sont abordés, le film raconte avant tout l’histoire de deux couples. Je voulais me concentrer essentiellement sur ces parents qui accompagnent leurs enfants, coûte que coûte, dans l’aventure d’une hospitalisation à haut-risque. Le film montre l’enfermement de l’hôpital et les attentes interminables où les parents n’ont rien d’autre à faire que gamberger. Des pensées négatives, des peurs qu’ils réussissent à transcender et à transformer en force positive pour accompagner leur enfant sur le chemin de la guérison. On voit aussi les parents écouter les soignants qui leur expliquent l’importance de leur engagement irremplaçable et comment ils vont faire équipe, une équipe aux compétences complémentaires. » - Karim Dridi

Retour en haut de page